Selmer Seles Presence

Julian Siegwald

Selmer, c’est qui ? c’est quoi ?

Tout le monde connaît Selmer: fabricant de superbes saxophones, mais avant tout (et même avant d’avoir fabriqué des saxophones), cette société française fabrique des clarinettes.

Henri Selmer a créé sa société en 1885. Lui-même clarinettiste, il a su perpétuer tradition de fabrication et modernisme de sonorité. Toutes les techniques de lutherie ont évolué, et c’est aujourd’hui ses petits enfants qui sont encore maîtres à bord de l’entreprise.

Selmer, on les aime bien au Salon de Musique. Pas que l’on ai des actions chez eux, mais leur vision du monde est assez proche de la notre: produire des instruments de qualité, esthétiques, justes, avec un esprit un peu franchouillard derrière tout cela.

Et Seles, c’est quoi ?

En gros, une réduction du coût des instruments. Comment ? Facile: le tube de l’instrument (c’est un peu le moteur) reste fabriqué à Mantes. Le reste est fabriqué…….sur Terre ! C’est la seule chose dont on est certain ! Ensuite, pas mal d’investissements ont été fait pour la production CNC des pièces.

C’est donc sous cette marque SeleS que les instruments de ce type de fabrication seront présentés.

Et vous en avez à l’atelier ?

Bah bien sûr ! Parce que ce n’est pas parce que Selmer a décidé de rationaliser certaines dépenses que les instruments ont perdu de leur qualité !

Bon, et si vous avez un doute, venez donc essayer la première née de la marque SeleS: la clarinette Présence

Pourquoi SeleS

Il s’agit simplement d’un palindrome (un mot ou une phrase que l’on peut lire aussi bien de droite à gauche que de gauche à droite)

Vous voulez en savoir plus ?

Si vous trouvez qu’on ne vous a pas encore tout dit, visitez donc le site www.seles.fr

« Honnêtement, je n’ai pas lu tout ce blabla… »

Allez, c’est bien parce que c’est vous: on vous met deux petites vidéos qui vous expliqueront tout !

6 Commentaires. Laissez un nouveau

Oui, je viens de l’essayer. Je trouve superbe. En fait, en relation qualité/prix, il n’a rien sur le marché qui est comparable. Bravo pour Selmer.

Répondre

Merci pour ton retour. C’est vrai qu’on a été très agréablement surpris par les capacités de cette clarinette.

Répondre
Clément Drolet
5 octobre 2014 2 h 42 min

J’ai réussi à me procurer une Privilège au Québec. Je ne me lasse pas de pratiquer, c’est un véritable plaisir. Si l’habit ne fait pas le moine, il nous donne des ailes.

Répondre

Bonjour,

Je vous réponds avec beaucoup de retard, désolé. Est-il si difficile de se procurer une Privilège au Québec ? Je pensai que Selmer était distribué partout !
On fait tous de la musique par plaisir, et si l’instrument peut nous aider à s’amuser, il faut se le procurer, vous avez raison !

Répondre

C’est seulement lors d’une invitation donnée par le représentant Selmer dans un magasin de musique à Québec que j’ai pris connaissance de ce modèle. Personne ne semblait la connaître dans tous les clarinettistes présents. Pourtant, elle existait depuis un certain nombre d’années. C’est dommage parce que pendant tout ce temps, c’est Buffet Crampon qui mène les ventes sans concurrence. Je suis tombé immédiatement sous son charme. Je fut le premier au Québec à m’en procurer une après une attente de 3 mois. Il y a quelques semaines, ce magasin n’en n’avait pas reçu d’autre.
Je fais parti d’un quintette de clarinettes et nous sommes quatre à utiliser une Selmer
Bonne année,
Clément

Répondre

Vous êtes bien meilleur que moi pour répondre !
Je suis à la fois étonné et déçu qu’une marque telle que Selmer ne parvienne pas à s’exporter mieux que cela…
Savez-vous du coup que Selmer a produit, depuis l’année dernière me semble-t-il, un nouveau modèle de la Privilège. Si le design est incontestablement novateur, je suis moins certain de la qualité de son. Il reste très bon, mais, d’un avis très personnel, moins intéressant que le précédent modèle.
Bonne année à vous,

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *